Delta du Mékong

Les précieux dons de la nature, en complément d’un commerce prospère, permettent au Vietnam de développer une forme spéciale de voyage plus proche de la nature : l’écotourisme.   

La région Sud du Vietnam, qui se compose de 13 provinces et ville, couvre une partie importante du delta du Mékong. Entourée par deux grands fleuves Tiên (bras antérieur du Mékong) et Hâu (bras postérieur) avec un système d’alluvions très important, l’agriculture est considérée comme une activité principale dans la vie des habitants. Cette région magnifique présente toute une palette de verts pouvant retenir le cœur de n’importe qui : des bateaux, des maisons et des marchés flottants sur un réseau sans fin de rivières, de canaux et de cours d’eau. Le delta du Mékong est l’un des plus abondants greniers de riz, de fruits et légumes au monde, un endroit vraiment paisible à visiter.

Paysages authentiques

Pour ceux qui sont fatigués par le bruit excessif de la ville, par les klaxons stridents des voitures, le delta du Mékong est vraiment un paradis tropical pour quelques jours de tranquillité loin du stress. Le charme unique du Sud, combiné à la vie fluviale, constitue son principal attrait. À l’arrivée, le delta du Mékong va vous accueillir par un paysage très verdoyant. Une excursion en bateau en passant à travers des paysages authentiques vous permettra de retrouver la tranquillité. Vous pourrez explorer de paisibles villes en bord de fleuve, goûter des fruits tropicaux vendus sur les marchés flottants, visiter des fabrications artisanales.

Vous pourrez aussi passer la nuit chez l’habitant ou sur un bateau traditionnel et savourer un repas préparé par vous-même. Que de souvenirs inoubliables ! Un séjour accompagné plutôt qu’organisé avec une immersion totale dans le rythme de la vie quotidienne du peuple local, pourquoi pas ?

Marchés flottants
Marchés flottants bien colorés qui animent, de long en large, les bras du fleuve sillonnant les provinces. Découvrez notamment le marché de Cai Rang pour vivre au rythme des embarcations pleines de marchandises et de visages souriants. Et encore plus :  marché de Cai Be (province Cai Be), marché de Nga Nam ( province de Soc Trang),  marché de Phung Hiep (ville de Hau Giang), marché de Long Xuyen ( province de Long Xuyen)

Sanctuaire des oiseaux

Le delta du Mékong compte une trentaine de jardins aux oiseaux qui, de quelques kilomètres à plusieurs centaines d’hectares, abritent de nombreuses espèces. On les trouve notamment dans les provinces de Tien Giang, Ben Tre, Vinh Long, Tra Vinh, Dong Thap, Can Tho, An Giang, Ca Mau, Kien Giang… Quel meilleur moyen pour se relaxer que de se faufiler entre les calmes arroyos, la tête en l’air à l’affut du mouvement des branches, afin d’apercevoir des oiseaux rares.

Meilleure saison pour le visiter

 Ici, Il fait chaud toute l’année. Les températures moyennes varient de 32 ° (août) à 35 ° (avril).

Chaque saison a son charme et ses rythmes particuliers, mais la région en bord du fleuve mythique reste à tout moment de l’année une destination de choix, à l’instar de ses habitants chaleureux et accueillants

 La période estivale entre mai et août est la meilleure saison pour aller découvrir les vergers luxuriants qui abondent sur les terres fertiles du delta du Mékong. C’est un véritable festival de fruits plus délicieux les uns que les autres : mangue, longane, goyave, ramboutan, durian… tant de saveurs et de couleurs devraient éveiller vos papilles et compenser la chaleur étouffante qui sévit dans des centres urbains.

 

Cette région semi-immergée vous offrira des découvertes exotiques en saison des crues entre mai et novembre, où la vie fluviale bat son plein. En raison de la montée des eaux, les vastes régions submergées se transforment en un vaste océan unique, qui impose son rythme dans toutes les activités quotidiennes.Cette saison est idéale pour les circuits d’explorer la forêt de cajeputiers de Tra Su (province An Giang) ou le parc national de Tram Chim (province Dong Thap), l’un des huit plus importants du pays, qui doit sa réputation à sa faune et sa flore exceptionnelles

La période printanière, entre décembre et février, où tombera la plus grande fête traditionnelle vietnamienne ou le Têt sera l’occasion de vivre l’expérience des fêtes rurales typiques du Sud, très différentes de celle en centre urbain.

Que manger au delta du Mekong?

 1.Soupe aux nouilles de riz avec du poisson (Bun ca): C’est l’un des aliments les plus populaires dans le delta du Mékong.Cette région est le pays des poissons.  Contrairement à Bun ca du centre du Vietnam, Bun ca dans le delta du Mékong est fait à partir de poissons-chats vivant dans les rizières. Pour servir, des nouilles de riz, des morceaux de poisson chat sont mis dans un bol avant que le bouillon ne soit servi sur eux. La sauce de poisson, les quartiers de citrons et le piment sont de la partie pour que les convives puissent assaisonner leur soupe

2.Riz parfumé (Com Tam)

Com tam est si populaire que vous pouvez le trouver n’importe où dans les rues. Le Com tam le plus célèbre est servi avec des côtelettes de porc grillées mais il y a d’autres délicieux Com tam que vous devriez goûter comme Com tam avec du porc et tarte aux oeufs, Com tam avec peau de porc finement déchiqueté

3.Soupe de riz au poisson chat (Chao ca loc)

Il suffit de cuire le riz et le poisson dans une grande casserole et de l’assaisonner à la fin du processus de cuisson. Le poisson chat est assez cuit jusqu’à ce qu’il soit tendre mais pas mou. Ensuite, il est servi dans une assiette avec de l’hysope à l’eau – un légume amer, des épinards – un légume populaire et un champignon de paille.

4.Fondue avec poisson macéré (Lau mam)

L’ingrédient principal de ce plat est la carpe de boue siamoise macérée ou le poisson basa des provinces de Chau Doc ou d’An Giang. Le bouillon est cuit à partir d’eau de coco, d’os de porc et de poissons macérés.

Le bouillon est cuit dans une casserole sur une cuisinière à gaz portable mini. Tout le monde s’asseoir autour de la table sur laquelle il y a beaucoup de sortes de légumes frais et de viandes. Vous pouvez utiliser n’importe quel type de vegies que vous avez.

5.Fondue avec le crabe de champ de riz (Lau cua dong)

Le bouillon de ce pot au feu est cuit à partir de crabe de rizière et / ou de crevettes de riz. Ce bouillon brun savoureux et sain est mangé avec d’autres ingrédients frais. Le goût est vraiment spécial et c’est un excellent choix pour manger par temps chaud.

6.Fondue avec carpe de boue siamois et fleur de sesban  (Lau ca linh bong dien dien)

e type de fondue du Delta du Mékong est cuit à partir de 2 ingrédients principaux: la carpe de boue siamoise et la fleur de sesban. Le bouillon est cuit à partir d’os de porc et d’os de poisson, les feuilles de tamarin ont un goût légèrement aigre. Le pot au feu est uniquement pour la carpe de boue siamois et la fleur de sesban.

7.Crêpe Vietnamien (Banh xeo)

Banh xeo est un gâteau traditionnel vietnamien avec un goût particulier. Il y a beaucoup d’étapes pour cuisiner cette nourriture étonnante.

Banh xeo est servi avec assortiment d’herbes fraîches vietnamiennes et de sauce au poisson. Il est préférable de le manger juste après avoir été cuit pour profiter de la crêpe croustillante.

8.Gâteau Pia (Banh pia)

Le gâteau Pia est un aliment de spécialité de la province de Soc Trang dans le delta du Mékong. C’est assez sucré et riche pour vous donner envie de manger de plus en plus. La croûte du gâteau Pia est faite de farine de blé et de farine de tapioca. Le fourrage est fait de farine de riz gluant, d’œuf de canard salé, de pâte de haricot vert et de graisse de porc.

Le Durian est ajouté pour faire du gâteau Pia avec durian. Il y a différents ingrédients pour faire des sortes de gâteau de Pia comme le sésame noir, la graine de lotus, les feuilles de pandan, la saucisse chinoise. Le gâteau est coupé en 8 petits morceaux par un couteau tranchant et mangé avec du thé vert.

Banh pia est un beau cadeau pour les membres de la famille et les amis. Banh pia est un favori des voyageurs visitant le delta du Mékong.

9.Soupe claire de nouilles de riz ou Hu Tieu au Vietnam

 Le bouillon est clair et parfume parce qu’il est cuit à partir de crevettes séchées, d’os de porc, de cuisses de porc et de côtelettes. Les oignons verts, les germes de soja, les oignons verts frits et les nouilles de hu tieu, les tranches de viande de porc bouillie et le foie sont mis dans un bol avant que le bouillon ne soit passé dessus. Les longues nouilles ne sont pas tendres mais résistantes.

 

AUTRES DESTINATIONS

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top