La population

Le Vietnam compte, en 2014, 90 millions d’habitants dont le tiers a moins de 20 ans.Cette jeunne population se compose de 54 groupes ethniques. A part l’ethnie majoritaire Viet ou Kinh (près de 90% de la population), les minorités nationales englobent les éléments autochtones (les groupes ethniques peuplant les Hauts Plateaux du centre du pays, dont les plus importants sont les Bahnar, les Sedang, les Mnong) et les éléments implantés (les Khmers habitant le delta du Mékong, les Chams descendant de l’ancien Champa).

Les Viets habitent essentiellement dans les deux régions les plus fertiles : les deltas du Fleuve Rouge et du Mékong, ainsi que les plaines côtières du Centre du pays. Ces Viets des régions basses jouent un rôle beaucoup plus important que les autres groupes ethniques habitant les hautes régions, et cela grâce non seulement à leur nombre mais également au développement de leur économie agricole et aux contacts qu’ils entretiennent avec les cultures étrangères en raison du voisinage de la mer.

Plusieurs groupes ethniques, en majorité Thai, se sont fixés dans les petites vallées au pied des montagnes. Ils pratiquent la riziculture en terrain inondé et aussi sous forme de culture sur brûlis.

Les régions de hautes et moyennes montagnes constituent l’habitat des groupuscules ethniques très dispersés, appartenant à des familles linguistiques différentes : austro-asiatiques, tibéto-birmanes ou entre les deux. Ils pratiquent la culture sur brûlis et en terrain sec.

Chaque ethnie minoritaire parle sa langue et se distingue des autres par ses coutumes, son mode d’habitation, sa manière de s’habiller. On assite au Vietnam à une véritable cohabitation dans la diversité. Plusieurs ethnies ont leur propre écriture, mais l’écriture officielle du Vietnam est l’écriture romanisée des Viets.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top