Phong Nha- Ke Bang

La province de Quang Binh reste une terre mystérieuse pour les spéléologues. Il s’agit d’une des plus grandes régions karstiques du monde avec 417 cavernes et grottes rien que dans le Parc national de Phong Nha – Ke Bàng et a

 Se trouve au Centre, à 200km au Nord de Hué et 500km au Sud de Hanoi, disposant d’une forêt tropicale naturelle à une haute biodiversité, le parc national de Phong Nha- Ke Bàng se prête particulièrement à la randonnée. Belle occasion pour découvrir un des plus riches biosystèmes du Vietnam. Vous pouvez opter pour un trekking sur un ou plusieurs jours avec nuits en bivouac pour découvrir des grottes plus reculées.

Comment y aller : De Hanoi, On peut prendre l’avion (atterrit à l’aéroport de Dong Hoi), le train (à la gare de Dong Hoi), le bus public  ou la voiture privé (à 500km au Sud de Hanoi)

Que faire au parc national Phong Nha- Ke Bang ?

1/ Exploiter les grottes

Cette région abrite beaucoup de grottes et cavernes, dont 417 dans le Parc national de Phong Nha – Ke Bàng et autour. Nombre d’entre elles sont spectaculaires et magnifiques.Les plus connues sont Phong Nha, Thiên Duong, Tú Làn, Én et, surtout, Son Doong, considérée comme la plus vaste grotte au monde. 

De multiples circuits sont donc proposés aux voyageurs, comme grottes de Phong Nha et Thiên Duong : rivière Chay – caverne de Tôi – ruisseau Moc ; et un autre circuit au prix plus élevé : grottes de Son Doong – Va – Nuoc Nut – Tú Làn – Tiên – Rao Thuong – Én; ou encore deux autres tours vers les cavernes de Vòm, Giêng Vooc, Tra Ang et la vallée Ha Ma Da. Pour les itinéraires difficiles, elle impose des règles concrètes relatives à leur temps de découverte et au nombre de participants pour assurer leur sécurité.

2/ Faire de la rando

C’est une belle occasion pour découvrir un des plus riches biosystèmes du Vietnam. Vous pouvez opter pour un trekking sur un ou plusieurs jours avec nuits en bivouac pour découvrir des grottes plus reculées. Une véritable expérience de voyage d’aventure à réaliser dans cette belle région du Vietnam.

3/ Faire une balade à vélo pour découvrir la campagne

Faire du vélo à travers les rizières, les villages et rencontrer des familles locales, voir leur vie quotidienne, déguster une excellente cuisine locale

C’est une occasion unique d’échapper aux itinéraires touristiques et de découvrir le vrai Vietnam.

 4/ Découvrir le parc à kayak

Les emprunter à kayak pour découvrir la nature en majesté du parc national est une superbe expérience. Vous pouvez notamment remonter la rivière Chay en kayak vers la forêt primaire, pénétrer dans certaines rivières souterraines pour admirer les fantastiques formations géologiques de certains grottes uniquement accessibles en kayak.

5/ Faire de la tyrolienne

Pour les amateurs de frissons voilà une activité qui va vous plaire. Un parcours de tyrolienne traverse la rivière Chay et la caverne Tối (Noire) puis vous pouvez vous jeter dans la rivière pour un bain rafraîchissant. C’est une autre façon originale de découvrir les merveilles du parc national de Phong Nha Ke Bang. Cette activité à adrénaline est accessible à tous, aux petits comme aux grands, et peut donc être pratiquée en famille.

6/ Découvrir le jardin botanique

Situé au centre de ce parc national, le jardin botanique est une forêt naturelle comprenant six grands sites touristiques que sont la cascade de 30 mètres de haut Gio (Vent), le lac Vang Anh, une salle d’exposition, une voie de 3 km, une pépinière et des zones de plantes rares et précieuses.

Sur la voie, les touristes peuvent observer des singes et des porcs-épics dans la nature, dans une zone semi-sauvage. Les visiteurs peuvent camper ou louer des chambres pour la nuit et profiter de la nourriture locale à base de poulet, de crevettes de printemps, de poissons de rivière et de porcs de forêt.

7/Détendre à la plage

Profitez de votre séjour au parc national de Phong Nha Ke Bang pour vous rendre à la plage de Nhat Le, la plus belle de Dong Hoi, une agréable ville côtière située à seulement 50 kilomètres du parc national de Phong Nha. 

Cette station balnéaire ​abrite ​plusieurs plages de sable blanc et bénéficie d’un microclimat ​très agréable. ​Outre les paysages, les touristes ​peuvent déguster sur place ​de délicieuses spécialités culinaires, ​préparées notamment à partir de produits de la mer de première fraîcheur.

Meilleure saison pour y aller : on peut y visiter en toute année, à éviter les mois de Septembre à Novembre (saison des typhons et des pluies au Centre) 

Que manger à Phong Nha- Ke Bang ?

Khoai deo ( patates douces séchées) est généralement fabriqué à partir de patate douce rouge, après avoir été bouillie, elle sera coupée en tranches et séchée pendant environ quelques jours, la plasticité des tranches de patate  dépend du nombre de temps d’exposition au soleil. Les patates douces cultivées d’ici ont une couleur plus foncée que celles d’autres endroits et ressemblent davantage à de grandes racines de ginseng En raison de la même forme des tubercules de ginseng, le khoai deo contient de nombreux nutriments, appelé ainsi «ginseng terrestre». À base de patate douce qui, à première vue, ne paye pas de mine, le khoai deo de Quang Binh est particulièrement savoureux.. Cette spécialité  éveille vivement la curiosité des visiteurs gourmets.

Le Cháo canh, une soupe spécialité de Quang Binh, un met le plus souvent consommé au petit-déjeuner. Dans cette soupe, on y mixe des têtes de poisons, des crevettes, du porc, des oignons. Ce plat est le plus souvent servi avec du chou, un délice !

De nombreux restaurants proposent de nombreux plats au barbecue.  Il peut être servi dans une ou plusieurs feuilles de bananiers. Au menu : riz, légumes et viandes cuites au barbecue (poulet,  porc, canard, saucisses épicées…)

AUTRES DESTINATIONS

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top