Ville de Da Nang

Da Nang, jadis appelée en Occident Tourane est une ville de la région de la Côte centrale du Sud du Viêt Nam. L’ancienne cité appelée Indrapura, capitale du Champā entre 875 et 978, se trouve proche de la ville

Située au Centre Vietnam, la ville de Danang a beaucoup d’atouts et un potentiel touristique à développer, et ceci, grâce à sa localisation géographique, ses températures moyennes, son histoire, son économie et sa culture. Dans le plan de développement touristique du Vietnam, Danang, la province de Quang Nam et Hué constituent l’un des 3 pôles prioritaires.

La ville de Danang se compose de 5 arrondissements : Hai Chau, Thanh Khe, Son Tra, Ngu Hanh Son, Lien Chieu, et de 2 districts : Hoa Vang et Hoang Sa. Sa population s’élève à 679.000 habitants. Avec son million d’habitants, Danang est à présent la quatrième ville du pays.

Danang réunit plusieurs types d’espaces géographiques différents : plateaux, montagnes, mer, fleuve, îles, le Col des Nuages, la presqu’île de Son Tra, le parc naturel et la station d’altitude de Bana. Les touristes peuvent visiter le musée de sculptures Cham, unique en son genre, qui se trouve en ville et les musées de la Révolution et d’Hô Chi Minh. Danang est également réputée pour ses belles plages de sable fin comme : Nam O, Xuan Thieu (la plage rouge), Thanh Binh, My Khe, Bac My An, Non Nuoc.

À 100 Km vers le Nord on trouve l’ancienne capitale impériale de Hué.

À 70 Km du centre ville de Danang, vers le Sud-Est, se trouve le sanctuaire de My Son, près de Tra Kieu – ancienne capitale du royaume Cham. 

À 30 Km au Sud de Danang,c’est Hoi An, autrefois appelée Faifo- ancienne ville de Hoi An, a accueilli les commerçants du monde entier.

Par ses caractéristiques particulières de région touristique, Danang fait tout son possible pour mettre en valeur les avantages de son industrie non polluante afin de pouvoir attirer les investisseurs pour la réhabilitation de ses infrastructures et la construction de nouvelles structures d’accueil des touristes.

Que faire à Da Nang ?

1/ Visiter le musée Cham

Le Musée de la sculpture Cham illustre la créativité et l’habileté des gens qui ont créé Da Nang. La collection présente de nombreuses sculptures détaillées des dieux hindous qui étaient autrefois vénérés ici. Le musée Da Nang offre une couverture plus large de l’histoire de Da Nang. La vaste gamme d’artefacts raconte l’histoire de Da Nang et des personnes qui y ont vécu au cours des années.

2/ La montagne de marbre

Au-dessus de la mer de l’Est, une colline rocheuse abrite un sanctuaire bouddhique. Une Ascension de 105 marches permet d’atteindre la Grotte Huyen Khong enfumée d’encens dans laquelle on remarquera un bouddha géant et de belles inscriptions calligraphiées sur les parois. L’endroit est très touristique (nombreux marchands de souvenirs à la sortie). Avec un peu de chance, des enfants vous emmènerons à travers un sentier très escarpé (c’est presque de l’escalade), non fréquenté par les groupes, au sommet se dresse un petit temple. C’est un très beau panorama.

3/ Le col des nuages

La beauté naturelle et étonnante de la région peut être vue depuis les zones environnantes de la ville. L’un des meilleurs endroits pour cela, et sans doute l’une des plus incroyables route du pays, est le Hai Van Pass. Connue pour ses nombreuses années d’inaccessibilité et d’histoire, la magnifique route est maintenant une route panoramique pour les motos et une poignée de camions. Depuis la construction d’un tunnel à travers les montagnes, la majorité du trafic routier n’emprunte plus cette route. Situé à 496 mètres, c’est le seul point de vue qui offre des vues panoramiques inégalées.

4/ La péninsule Son Tra
À travers la baie de Da Nang, en face du col Hai Van, la péninsule Son Tra est tout aussi étonnante. Cette zone idyllique survient dans l’océan et est couverte d’épaisses forêts de jungle et de routes de montagne sinueuses. La côte est entourée de plages de sable. Son Tra est l’endroit idéal pour s’évader du tumulte de la ville. Les jungles abritent de nombreuses espèces de faune sauvage, y compris les rares laugurs douc à doigts rouges. De plus, l’océan environnant abrite de nombreux récifs coralliens.
5/ Détendre sur la Mer de l’Est

L’un des principaux atouts de Da Nang sont ses longues plages de sable blanc. L’une des plages les plus populaires est My Khe. À une courte distance du centre-ville, cette plage prend vie au lever du soleil, les personnes se rassemblent pour saluer la journée en faisant du Thai-chi et de l’exercice doux.. 
Une fois que le soleil est haut dans le ciel et chauffe de ses puissants rayons le sable blanc, la plage est désertée par les habitants et devient fréquentée principalement de touristes. Le long tronçon de sable, parsemé de parasols et de bateaux ronds tissés, ressemble à un paradis loin de la ville. Il existe de nombreuses autres plages, chacune ayant un charme qui lui est propre. Le Nord de Da Nang est une plage plus isolée et non développée, telle que Lang Co. Elle est accessible depuis le Col de Hai Van.

Son climat

La ville de Da Nang connait seulement deux saisons à l’année : la saison des pluies et la saison sèche. La saison des pluies s’étend de septembre à janvier avec de fortes précipitations et inondations qui affectent le tourisme local. La haute saison commence en février jusqu’à mai avec des températures douces et agréables et des pluies moins fréquentes.

Que manger à Da Nang?

Tout comme le reste du Vietnam, Da Nang possède de délicieuses spécialités qui doivent être dégustées dans la région. Le mélange de saveurs, de textures et de couleurs dans ces plats fonctionne tous harmonieusement pour créer un repas aromatique..

1/Bun cha ca (Soupe de nouilles aux poissons)

C’est un des plats typiques du Centre Vietnam, spécialité justement de Danang.

Cette soupe de poisson (“ca” voulant dire poisson en vietnamien) a la particularité d’avoir un bouillon préparé à base d’os de poisson et non pas d’os de cochon comme pour la Pho, soupe traditionnelle du Nord Vietnam. Tout se fait ainsi à base de poisson!

Vous trouverez dans votre bol de Bun Cha Ca: des nouilles de riz (“Bun”), des boulettes de poisson (“cha ca”), des pousses de bambou, des tomates, des herbes aromatiques (ciboulette, menthe, basilic etc.).

2/Goi ca Nam O (Poisson cru de Nam O)

Continuons avec les plats faits à base de poisson ! Cette fois-ci, ce n’est pas une soupe mais une délicieuse salade, parfaite pour les jours de grande chaleur – comme il peut en avoir souvent à Danang !

Nam O n’est pas le nom du poisson mais celui d’un village de pêcheur situé à 10 km au nord de Danang et où l’on trouve les meilleures sardinelles de la région, parfaites pour donner du goût à ce plat !

On mélange alors les morceaux de sardinelles crues avec la sauce « nuoc mam », les cacahuètes, le sésame, le gingembre, l’ail et le piment.

Cette salade est considérée comme le « sashimi vietnamien » que tout les voyageurs de passage préfèrent goûter à Danang.

3/Oc cay (Escargots pimentés)

Les restaurants d’escargots sont nombreux à Danang ! Les vietnamiens adorent manger un plat d’escargot en entrée ou juste pour grignoter.

Le plat d’escargot de Danang (ốc cay) est fameux et particulier. Il est aussi très pimenté ! On trouve à Danang 2 types d’escargots : escargot « à sucer » et escargot « à retirer ». L’escargot cuit est très savoureux et la soupe d’escargot cuite, quant à elle, est sucrée et salée. Délicieuse, la soupe est servie avec un peu de papaye croustillante

Les restaurants d’escargot aromatiques et pimentés se trouvent partout à Danang. L’endroit le moins cher et le plus populaire est le marché de Bac My. Les restaurants, très petits et situés sur la route principale, sont très populaires et souvent bondés !

AUTRES DESTINATIONS

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top